Rencontre avec Thierry, membre de la communauté BedyCasa

Pour toujours mieux connaître les membres des communautés, je vous propose de continuer notre série de portraits. Faites aujourd’hui la connaissance de Thierry, membre de la communauté BedyCasa sur Howtank.

Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Thierry membre communaute BedyCasa

Alors, en quelques mots, je m’appelle Thierry, j’ai 41 ans, je suis enseignant en Dordogne (un département que tout le monde devrait avoir visité au moins une fois dans sa vie !). Lorsque je ne suis pas avec mes élèves, il m’arrive de prendre un avion ou un train, parfois un vélo ou un sac à dos, à destination d’un claquement de doigt.

Quand et comment as-tu découvert le Click to Community® ?

C’est BedyCasa qui m’a permis de connaître la communauté en me proposant de venir les rejoindre en tant que membre sur la plateforme. Je ne connaissais pas vraiment le principe mais j’ai répondu en un clic, et depuis j’y suis régulièrement présent. 🙂

Peux-tu nous expliquer comment s’est passée ton arrivée sur le réseau social ?

Mon arrivée s’est très simplement passée. Il s’agissait du lancement de la communauté pour BedyCasa. Nous sommes quelques-uns à être arrivés à peu près en même temps, accueillis par deux personnes de BedyCasa que je salue pour leur accueil et leur disponibilité. Ce sont eux qui nous ont expliqué le principe. La prise de marque a été rapide, et facile.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui te donne envie de participer à la vie de la communauté ?

Je me connecte lorsque je suis disponible afin de venir saluer les compères de la plateforme avec lesquels nous avons nos petits moments d’échanges aussi futiles parfois, qu’énervés à d’autres moments, ou encore plus sérieux et dans la concertation concernant l’utilisation de BedyCasa. Apporter une aide à ceux qui en ont besoin est bien entendu un intérêt principal. J’ai la possibilité de conseiller et d’utiliser les connaissances que j’ai acquises du site afin d’aiguiller ou rassurer certains utilisateurs. En ça, j’en reçois une certaine gratification. 🙂

Si tu devais définir Howtank en un seul mot ?

Un mot, c’est assez court pour donner une définition, mais je dirais « convivialité ».

Quel est ton meilleur souvenir lié au Click to Community® ?

Difficile de trier et de donner un classement. Allez… Je dirais ce qui me vient à l’esprit, c’est-à-dire un fou rire survenu lors d’un échange avec un internaute particulièrement énervé et décidé à se servir de moi comme défouloir. Je ne me souviens plus de l’échange exact mais ma réponse au deuxième voir troisième degré avait soulevé une forme d’hilarité. Comme les membres connectés de la communauté interagissent simultanément, nous avions échangé quelques bonnes barres de rire ! 😉

Une anecdote à nous raconter ?

Une anecdote… une anecdote… En est-ce une ? Une femme qui recherchait désespérément un hébergement proche d’un centre de soin. Elle avait autant besoin d’évacuer, de communiquer sur de grandes difficultés personnelles et une forme de détresse qui en ressortait. Malheureusement, je n’ai pas pu lui trouver de solution concrète, mais nous sommes restés longtemps en conversation. J’ai pu lui fournir d’autres informations qui auront pu l’aider par la suite, comme des horaires de lignes de bus ou des renseignements divers. Elle sera partie sans solution à son problème de départ, mais, malgré tout, en me remerciant pour le temps d’écoute et l’aide apportée. C’est le côté social de la communauté, et cet aspect là, dans ce qu’il peut modestement apporter, me plaît bien.

As-tu autre chose à nous dire pour terminer cette interview ?

Quoi rajouter ? Que l’expérience est plutôt sympathique. Il n’y a pas de contrainte de temps, pas d’obligation de présence. J’y viens lorsque je suis disponible, et si je ne le suis pas pour répondre à des questions d’utilisateurs, il m’arrive fréquemment d’être tout de même connecté, ne serait-ce que pour dire un bonjour, pour regarder de loin l’activité, ou envoyer une ou deux bêtises en passant. 😉 C’est le côté communautaire sympa : on se connait tous à force de se côtoyer, même si nous sommes peu à nous être déjà rencontrés en vrai pour l’instant… Cela viendra sûrement ! 🙂

Merci à Thierry, et rendez-vous dans quelques jours pour notre prochain article !
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *